Spirit of the Mami Wata - Art Paris 2020

wole_lagunju_chauvy_gallery - Copie

Wole Lagunju est diplômé en design graphique à l’Université d’Ifé, aujourd’hui Université Obafemi Awolowo, Nigéria. Il vit et travaille, depuis 2007 aux USA.
Son travail est associé à l’Onaïsme, un mouvement d’art contemporain de l’Ifé Art School dédié à la réinvention des formes de l’art et du design traditionnels yoruba. En associant installation textile, graphisme et peinture à ces traditions décoratives venant du fond des âges, l’artiste explore les hiérarchies postcoloniales et l’hybridation.

 Prix et distinctions Wole Lagunju a reçu la bourse Phillip Ravenhill de l’UCLA en 2006. et le prix Pollock Krasner en 2009.
Collections Denver Art Museum et Banque Mondiale.

Les expositions (sélection): Yoruba Remixed, Ebony Curated, Cape Town, solo Exhibition (2018-19), 1-54 Contemporary African Art Fair, Londres, 2018, Color Chart, Ebony Curated, Cape Town (2017) ; Navigating Space and Time in African Contemporary and Diasporic Art, The Basement, Londres (2017) ; Wole Lagunju : African diaspora et visualité transnationale, James Madison University, Virginie (2014) ; Womanscape : Race, Gender and Sexuality in African Art, Université du Texas, Austin (2011) ; AFRICA NOW ! : Emerging Talents from a Continent on the Move, The World Bank Art Program, Washington DC (2008) ; L’Art d’Oshogbo, Galerie Via Mundi, Atlanta (2006) ; Sans frontières : quatre artistes contemporains, Université panafricaine, Lagos (2004) ; et Best of Ife, Goethe Institute, Lagos (1997). Wole Lagunju expose à l’international, notamment au Nigéria, aux États-Unis, en Grande-Bretagne, à Trinidad et en Allemagne.

Wole Lagunju (1966 Oṣogbo, Nigéria) vit et travaille aux USA.
L’approche artistique singulière de Wole Lagunju est liée à son histoire personnelle et familiale vécue au cœur d’une ville célèbre pour son école d’art et ses rites culturels : Oṣogbo, au sud du Nigéria. L’artiste puise son inspiration dans cette culture – une des plus anciennes et des plus importantes au sud du Sahara :  celles des anciens Yoruba – groupe ethnique d’où il est issu. Formé au design et à la mode qu’il élève à une forme d’art, ses sujets, au magnétisme physique hors du commun, posent, métissage obligé, en blazers fleuris et robes psychédéliques totalement seventies, avec des masques yorubas. Wole Lagunju propose une redéfinition de ce masque Gélédè, non comme un objet traditionnel gelé dans un temps anhistorique mais en constante évolution et en dialogue avec la réalité contemporaine Ces représentations décalées délivrent un message universaliste, incluant les rapports de pouvoir, de genre et d’identité. Le temps des indépendances des années 60-70, la montée du féminisme et du mouvement des droits civiques afro-américains, jusqu’aux sex-symbol et stars de cinéma du passé et du présent, sont revus au travers du prisme de la culture de l’artiste. Doublant sa démarche d’un profond sens de l’histoire, Wole Lagunju remet en question le schéma directeur que l’art européen, issu de notre histoire a imposé depuis le XVIIe siècle, en réinterprétant les portraits pompeux des époques victoriennes et élisabéthaines provenant du produit de l’esclavage et de l’oppression coloniale.  réussit une des fusions les plus efficace entre tradition et avant-garde qui sert à lire la tradition et non l’inverse comme dans le monde occidental. Cette culture, jugée par les archéologues, d’un niveau égal à celui la Grèce classique, est aujourd’hui menacée à la fois par les fondamentalismes religieux et par les retombées de la globalisation.

Wole Lagunju 66 x 57 inches- Empire

Empire, 2021, huile sur toile, 66,5 x 57,5 inches

OEUVRES RÉCENTES

Onyx noir-170 x 145 cm - Copie

Onyx noir, 2021, huile sur toile, 170 x 145 cm
Série Oba’s crown

Wole Lagunju 63 X 57 inches

Sans titre, 2021, huile sur toile, 63 x 57,5 inches

The independance years II_158 x 125 cm

The independance years II, 2021, huile sur toile, 158 x 125 cm
Série Oba’s crown

wole Lagunju-166 x 144_galerie chauvy - Copie

Oba’s crown 2021
Huile sur toile
165 x 145 cm

Race_120 x 125 cm

Race, 2021, huile sur toile, 120 x 125 cm
Série Oba’s crown

WOLE-LAGUNJU5_114611 - Copie

Noir II
2021
Huile sur toile
166 x 145 cm
Série Oba’s crown

wole-lagunju-Pons - 61 x 45 cm- y - Copie

Pons
2018
Encre sur papier
61,5 x  45,5 cm

Alagbara, 33 x 20 inches ink drawing on fabriano paper, 2019 $2500

Alagbara
2019
Encre sur papier
76 x 56 cm

20200706_153900 - Copie

Lady
2019
Encre sur papier
30 x 22 cm

Wole Lagunju- Women are like chamaleons_encre de couleur sur papier - 31 x 23cm8s

Women are like cameleons
2020
Encre sur papier
23 x 30 cm

20200706_155752 (1) - Copie

Totem
2019
Encre sur papier
60 x 45 cm

Wole-Lagunju

Cliché
2018
Encre sur papier
30 x 22 cm

Fakir II, 18 X 24 inches ink drawing on paper, 2020 $1250 - Copie

Fakir II
2020
Encre sur papier
60 x 45 cm

wole_lagunju_goddess_

Fertility goddess 2018
Encre sur papier
23 x 30 cm

WOLE LAGUNJU  ACTUALITÉS

Wole Lagunju-Unk -Galerie Chauvy

Fighting Nudes, 2020
Encre sur papier,
61,5 x 45,5 cm.

.

EXPOSITION ENCRES SUR PAPIER
3 – 30 JUIN

Depuis les USA, où il s’est installé en 2007, Wole Lagunju, né au Nigeria, donne à ses souvenirs des proverbes yoruba, la spontanéité de l’encre de couleur. Évasion et thérapie qu’il pratique au quotidien de manière automatique, ses représentations naissent libérées par la fluidité de ce médium, à l’image du penchant des Yorubas pour les dictons courts et concis.En savoir plus…

Since the USA, where he settled in 2007, Wole Lagunju, born in Nigeria, gives to his memories of Yoruba proverbs, the spontaneity of ink of color. Escape and therapy that he practices in a automatically way ,on a daily basis, his representations are born, liberarated by the fluidity of this medium,just like Yorubas’ penchant for short and concise sayings.Read more…

ART PARIS ART FAIR
9 – 12 SEPTEMBRE 2021
GRAND PALAIS ÉPHÉMĖRE

WOLE LAGUNJU
TONIA NNEJI
SOLY CISSÉ