Vera Pagava

Vera Pagava

Vera Pagava à la recherche de la lumière

Arrivée à Paris en 1923, Véra Pagava s’inscrit à  l’académie Ranson : un des centres les plus vivaces de l’art contemporain des années 30 (Jacques Lassaigne). Elle y noue des amitiés solides avec Roger Bissière, qui dirige l’atelier de peinture, Jean Bertholle, Alfred Manessier, Etienne-Martin, Jean Le Moal et Vieira da Silva. Avec Nicolas Wacker, massier de l’Académie Ranson, qui enseignait les  techniques anciennes,  elle étudie le rapport des corps dans l’espace, l’importance des valeurs.. Dès 1944 elle expose aux côtés de Dora Maar chez Jeanne Bucher (51, 54 et 60). Elle y retrouve en 47, la fratrie de l’académie Ranson, Etienne-Martin, Sthaly, Viera da Silva, Arpad Szenes, ,Nicolas de Staël. Elle expose à la Biennale de Venise en 1966. Abstraite à partir de 1960, ses compositions sont empreintes d’une grande spiritualité : triangles, cercles, parallélépipèdes, masses éthérées semblent en apesanteur. Elle expose avec succès à l’international..
Découvrez les oeuvres de Vera Pagava dans notre galerie d’art moderne « Galerie Chauvy »

Oeuvres sélection

Véra Pagava - Envol, 1977 -
Envol, 1977 - huile sur toile - 73 x 92 cm
Modèle posant, 1935 - huile sur toile - 65 x 54 cm
Mirage, 1975 - huile sur toile - 91 x 100 cm
Rotterdam, 1956 - Huile sur panneau - 55 x 133 cm - Exposition : Meltzer, New York, 1960

Véra Pagava Actualités

MÉTÉORITES ENTRE CIEL ET TERRE

 EXPOSITION COLLECTIVE 

18/10/2017 – 10/06/2018

Museum d’Histoire Naturelle, Paris