Solo show
2020

You may enter – Rele Gallery, Lagos – November 1 – November 29

Group shows
2019
It’s A wRAP – Rele, Onikan – December 1 – December 22

Art Fairs
2020
Rele at African Galleries Now, Rele
Rele at LA Art Show 2020 Rele

2019
Rele at FNB Art Joburg, Rele

Tonia Nneji a obtenu un B.A (HONS) en Arts visuels à l’Université de Lagos, Nigéria en 2016.. Les œuvres de Tonia Nneji ont été présentées dans des publications de premier plan telles que Nation Newspaper, Vanguard et The Guardian et en 2017, elle a été célébrée sur BBC Africa lors de la «Journée internationale de la femme». Son travail a été présenté par l’auteure nigériane Chimamanda Adichie dans son essai “ The New Guard ” publié par Harper’s Bazaar en 2020. En 2018, Nneji a reçu la bourse Ronke Ekwensi dans le New Jersey et son travail a été présenté au FNB Art Joburg à Afrique du Sud et Miami Art Basel en Floride, États-Unis en 2019. Au cours de la même année, Nneji a participé au programme Young Contemporaries de la Rele Arts Foundation. En 2020, elle a également exposé dans la toute première exposition des jeunes diplômés contemporains au Musée national de Lagos.
Nneji faisait récemment partie des artistes sélectionnés pour le programme Art Dubai Residency organisé par Kabelo Malatsie, basée à Johannesburg, et ses œuvres sont largement collectées à la fois localement et internationalement.

 

Tonia Nneji est née dans l’État d’Imo, au Nigéria. Elle vit et travaille à Lagos.
Tonia Nneji est issue d’une longue lignée de sculpteurs traditionnels et de porteurs de mascarades. Elle est titulaire d’un BA (Hons) en arts visuels de l’Université de Lagos, au Nigéria en 2016. Fortement lié à son histoire personnelle, son travail explore la relation entre le traumatisme et le corps féminin dans un contexte d’effondrement du système de santé au Nigeria, – conduisant certaines femmes à recourir aux herboristes ou à l’église. L’artiste dénonce, d’autre part, la culture de répression et de silence concernant le harcèlement sexuel. Les tissus à thème africain, en particulier ceux des femmes Igbo, sont traduits dans des couleurs pures à l’acrylique, au pastel et à l’huile. Cette préoccupation pour les formes corporelles et le matériau textile illustre les significations culturelles et sociales du tissu dans les sociétés africaines contemporaines tout en explorant les qualités protectrices des vêtements.

Photo : Trough Mary our mother, 2020 – Acrylique et huile sur toile – 120 x 120 cm –

Through Mary Our Mother - Acrylic and oil on canvas - 48 x 48 inches. 2020- - Copie

 TONIA NNEJI, YOU MAY ENTER
SOLO SHOW – RELE GALLERY LAGOS

Curatorial Texts : Paints the blues, IfeOluwa Nihinlola,
Women hold each other, afọpẹ́fólúwa òjó
In conversation with Tonia Nneji

 .You may enter

Sooner or Later, Acrylic and Oil on Canvas, 48 x 48 inches

Sooner or later, 2020 – Acrylique et huile sur toile – 120 x 120 cm –

TONIA NNEJI ACTUALITÉS

ART PARIS 2021 – 7 – 11 AVRIL 2021
GRAND PALAIS ÉPHÉMĖRE

logo

TONIA NNEJI
avec
WOLE LAGUNJU
SOLY CISSÉ