Galerie Chauvy – Art moderne et contemporain

Art contemporain

Kang Chan Mo : Oeuvres >>>>

ceramic, Séoul, 25 x 60 m

 2013
Céramique concue et réalisée par Kang Chan Mo à 60km au Sud-Est de Séoul
pour une usine-société électronique
A cette occasion, Kang Chan Mo a réalisé une sculpture monumentale ainsi
que des  tableaux de grands formats pour  les bureaux.

 Oeuvres monumentales>>

Mont Himalaya – pigments naturels sur papier coréen – 73 x 32 cm

Pigments naturels sur papier coréen – 150 x 65 cm

Moon Light Love-meditation – Pigments naturels sur papier coréen, 141 x 50 cm

Né en 1949 à Nonsan City, Corée,
diplômé  de l’Université des arts
de Tsukaba, Japon et du
collège des arts de Chung-Ang,
CoréeExpositions

2010
 Istanbul Art Fair, Turquie
Karlsruhe Art Fair, Allemagne

2011
Karlsruhe Art Fair, Allemagne
Art Basel, solo show
Gongpyong Art Space, Séoul
Francfort, solo exposition
2012
Gongpyong Art Space Séoul,
Paris, Grand Palais, Art Fair
Karlsruhe Art Fair, Allemagne
Volsano Art Fair, Italie
Istanbul Art Fair, Turquie
2013
 Gallery Mac, solo show,
Corée
Istanbul Art Fair, Turquie
Corée, International Art Fair

Les origines coréennes de Kang Chan Mo, sa familiarité avec le Japon sont indissociables de sa compréhension
du monde.Basé sur sa foi en l’être et un profond idéal de pureté, sa peinture nous introduit au coeur
du règne naturel .

Même si la Corée est entourée de montagnes, il choisit les monts impressionnants de la chaîne
himalayenne, 
l’âpreté monacale de la nature. Sa quête ne s’attarde pas sur les détails mais isole les
reliefs dans leur clarté
solaire.

Sur les hauteurs de l’Himalaya balisées de crêtes enneigées, où la terre et l’horizon semblent
convoler,
une étrange luminosité cisèle les pics et les vallonnements et fait saillir leurs replis ombrés
dans le plus grand  
dépouillement.

Sur le papier coréens, ourlé de légers moutonnements, Kang Chan Mo utilise des pigments
purs.

Gérard Xuriguera

Evènements récents.>>    Écrits>>   Expositions>>   Presse >>

Dans cette oeuvre (…) l’alchimie des couleurs,
des textures, des ombres et des lumières
participe à une quête 
harmonique proche
du jazz et de ses improvisations prolongées
.

La présentation des oeuvres de Jean-Mac Brunet,– la plupart reproduites dans l’ouvrage Suite Lyrique publié aux éditions Le Passeur éditeur continue la longue histoire du livre de dialogues – dialogue de création entre peintre et
poète.

Ce livre est issu de sa  complicité avec Jean-Yves Clément,  écrivain,  musicologue, spécialiste de Liszt et Chopin dans le monde entier –  on pourrait dire trialogue : peintre/poète/éditeur – Jean-YvesVincent étant vice-président des éditions Le Passeur –

C’est une démarche originale : le peintre devant les aphorismes puis la réponse du poète en regard de la peinture

On pourrait citer Manet avec Baudelaire, Derain avec Apollinaire,  Picasso et Marx Jacob et le regard des poètes Paul Eluard ou René Char sur l’œuvre de Braque et celle de Stael.

Époque où, contrairement à aujourd’hui, les artistes, les écrivains , les poètes vivaient ensemble, se côtoyaient à Montmartre et Montparnasse

Jean-Marc Brunet réactive ce compagnonnage : il collabore  avec nombre de nos  les poètes contemporains : Michel Butor, Jean Orizet, Jean-Marc Natel, Bernard Noël….

Suspendu au dessus de la mer, 2012, huile sur toile, 200 x 160 cm

Suspendu au dessus de la mer, 2012, huile sur toile, 200 x 160 cm

 

 Une seconde à la fenêtre, 2012/13 - huile sur toile, 200 x 160 cm

Pastel, 92 x 66 cm

Les forêts de l'impossible, Hst - 130 x 97 cm

Dans une forêt d'étoiles - Hst - 81 x 130 cm

Pastel, 92 x 65 cm

 

Au gré du vent, 2012 - huile sur toile- 89 x 116 cm  Petite violette, 20017-2012 - Huile sur toile - 81 x 65 cm La pluie réveille les terres oubliées - Huile sur toile - 116 x 189 cm  De l'aube à midi XI, huile sur toile - 40 x 30 cm