soly-cisse-aout-2019

Soly Cissé exposition : Que dialoguent les masques

Group Show du 21/09 au 13/10/2017 
en partenariat avec : Galeries week-end, dimanche 2 septembre

La Galerie imagine l’exposition comme une conversation entre les artistes du groupe Cobra : Corneille et Karel Appel, le suédois Bengt Lindström et Soly Cissé, né à Dakar où il vit. Les cultures primitives de l’Occident nordique et celles du continent africain sont vues par ces artistes, que deux générations séparent, comme une ultime réserve de vitalité. Elles sont à la source de leur violence créative leur permettant de  produire un impact social en réponse à des sociétés dont ils font le procès.

Dans les collages récents de Soly Cissé – véritables ready-made – les Dieux de l’Afrique luttent avec des éléments empruntés à notre monde contemporain dans un brassage de cultures apparemment distantes. Loin de céder à une dualité simpliste du bien et du mal, l’artiste est dans cet espace en permanente métamorphose, ce Chef rebelle d’un monde d’esprits qui joue de ses multiples facettes pour accomplir une sorte d’exorcisme-contestation. … 

Au coeur de ces contraires réconciliés, Andy Wharol donne la main à Ramsès II – étrangers aux contraintes de l’espace – ils se faufilent à travers les siècles, mélangeant les fils du temps guidés par l’artiste entre les territoires de l’avant-garde et ceux de ses traditions mandingues

Ce fil continu qui le relie à l’aventure artistique de toutes les époques, non sans transgresser les categories établies et invoquer des forces régénératrices, multipliant espace et temps inscrit son oeuvre dans notre monde contemporain.