SOLY CISSE GALERIE CHAUVY

RFI/Culture africaine: les rendez-vous en juin 3/06/2021 Texte par :Siegfried Forster

Soly Cissé -Le Quotidien de l’Art, édition 09.2020 p. 20 Armelle Malvoisin

Métamorphoses, Soly Cissé, Wole Lagunju, 8 avril – 30 jullet, catalogue

Télécharger les expositions

Métamorphoses, 3>24 juin 2021 Galerie Chauvy, Paris

Designer, painter and sculptor, Soly Cissé uses a wide variety of media andis refering to multiple sources : art brut, graffiti, pop art, expressionism, popular art, to which he mixes evocations of his ancestral sources. His experimental collages work assembles ready-made on paper or on canvas, that assume a double meaning to express the present world. His sculptures, with hybrid representations, slide from one form to another and incorporat Western materials into bronze or welded iron. His social themes are linked  to identity, exile, religious fanaticism and obscurantism, relationsships of domination, trafficking and enslavement of all kinds in a rapidly changing world. At the junction of plural cultures, in the face of the reality of migratory flows : departures, identity confrontations … are translated by artistic practices decompartmentalise where three-dimensional painting, natural materials, painted sculpture interpenetrate, creating works of a new kind. The work is underpinned by a memorialt quest and a look at society and history. A history, tested from the inside, related to places of memory, like the island of Gorée, haunted by centuries of slave trafficking, where, in 2018, his installation Cotton Field, now at the M.C.N. Dakar, was attached to slavery and its contemporary persistence. A long-standing ecological conviction, rooted in his personal history, rightly raises the major contemporary issues related to climate change, the threat of ecological disasters and ocean pollution. The ocean which he knows well , so he was that « beach-boy » from Dakar’s beaches, surfing the wave. But from a past that is no longer to the reality of the present time, it’s as many plastics as fishes that, in his canvases, seeming to suffer from poisining ocean. Installations like Manature, at La Conciergerie de La MotteServolex in 2019, the exhibition: Where is the sea, at the CAC Passerelle de Brest as part of Africa 20/21 or animal representations treated with bitumen, a metaphor for animal suffering, for the exhibition: Un paysage animal, Paris, so many powerful works that speak of the anxieties and global conditions of the present moment.

A HISTORICAL DIMENSION

Soly Cissé’s work in recent years has focused upon the central role of slavery in the global economy, denouncing the migration of workers to cotton fields. Cotton has been the most lucrative commodity on the planet since the 16th century and remains to this day big business. After the abolition of slavery in 1848, the new workforce “hired” in the French colonies, at the time, came mainly from the island of Gorée (Senegal) as well as India, China and sub-Saharan Africa. This form of disguised slavery can still be found in certain parts of the world. *Cotton, which has revived and modernised slavery in South America, remains key for modern capitalism and globalization. *Empire of cotton, a global history – Sven Beckert – 2014.

ŒUVRES RÉCENTES

Designer, peintre et sculpteur, Soly Cissé exploite une grande diversité de media : peinture, sculpture, installations et se réfère à de multiples sources : art brut, graffiti, pop art, expressionnisme, art populaire auxquelles il mêle des évocations de ses sources ancestrales. Son travail expérimental de collages assemble des éléments ready-made, sur papier ou sur toile qui assument un double sens pour dire le monde présent. Ses sculptures : totems ou êtres hybrides glissent d’une forme à l’autre avant qu’ils ne se transforment en monstres et intègrent des matériaux occidentaux. Ses thématiques sociales sont liées à l’identité, l’exil, le fanatisme et l’obscurantisme religieux, les rapports de domination, les trafics et asservissements de toutes sortes dans un monde en mutation rapide. À la jonction de culturelles plurielles, face à la réalité des flux migratoires : départs, errances, confrontations identitaires…sont traduits à l’aide de pratiques artistiques décloisonnées où peinture tridimensionnelle, matériaux naturels, sculpture peinte s’interpénètrent, créant des œuvres d’un genre nouveau. L’œuvre est sous-tendue par une quête mémorielle et un regard sur la société et l’histoire. Une histoire, éprouvée de l’intérieur, liée à des lieux de mémoire hantés par des siècles de trafics esclavagistes comme l’île de Gorée, où, en 2018, son installation Champ de coton, aujourd’hui au M.C.N. de Dakar, se rattachait à l’esclavage et à sa persistance contemporaine. Une conviction écologique de longue date, ancrée dans son histoire familiale, relève avec justesse les grandes questions contemporaines liées au changement climatique, à la menace de désastres écologiques et à la pollution des océans. D’un passé qui n’est plus, où, beach-boy des plages dakaroises, il surfait sur la vague, à la réalité du temps présent, autant de plastiques que de poissons qui semblent subir l’empoisonnement de l’océan, envahissent ses toiles. Les installations comme Manature, à La Conciergerie de La Motte-Servolex en 2019, l’exposition : Là où est la mer, au CAC Passerelle de Brest dans le cadre d’Africa 20/21 ou bien des représentations animales traitées au bitume, métaphore de la souffrance animale, pour l’exposition : Un paysage animal, Paris, autant d’œuvres puissantes qui parlent aux angoisses et aux conditions globales du moment présent. Continuer la lecture

Forme blanche-150 x 150 cm ie

Forme blanche, 2018
acrylique sur toile, 150 x 150 cm

LES OEUVRES 

Nature et pollution Soly Cisse

Nature et pollution,2020
Acrylique et papier mâché sur toile
150 x 100 cm x 3

Soly Cisse_Serie Covi_HST-150 x300 cm - Copie

Covid 19
Acrylic et papier mâché sur toile
150 x 100 cm x 3

Soly Cisse Galerie Chauvy
Africa_Cultures 2019 -acrylique on canvas - 150 x 150 cm

Africa Cultures
Acrylique sur toile
150 x 150 cm

Acrylique sur toile - 70 x 70 c - 3500€

Sortie des masques II
Acrylique, pastel et collage sur toile
70 x 70 cm

Serie Aafrica_cuture sollage sur toile 15 x 150 cm

Série Pop art
Acrylique, pastel et collage sur toile
150 x 150 cm

Africultures_150 x 100 cm e

Acrylique, pastel sur toile
100 x 150 cm

My Museum_SolyCisse-_cat

My Museum
Acrylique, pastel, plexiglas sur toile
100 x 120 cm

soly cisse_150x150 cm_3743

Dialogue, 2020
Acrylique sur toile
150 x 150 cm

Soly Cissé- Joie, 2019 - 150 x 150cm

Offrandee, 2020
Acrylique sur toile
150 x 150 cm

¨Soly Cisse_galerie Chauvy

Sans titre, 2017
Acrylique sur toile
150 x 150 cm

icono_e - Copie

Champ de coton, fer soudé et fibres de coton

Soly Cisse_Champ de coton_Galerie Chauvy

LES INSTALLATIONS

Les installations de Soly Cissé ne donnent pas seulement forme à ses positions sur les écosystèmes en péril (Manature, Là où est la mer…), mais abordent l’impact des guerres, (Témoins de douleur), l’histoire et la mémoire comme les trafics esclavagistes et leurs persistances contemporaines et témoignent des flux migratoires dans des œuvres tridimensionnelles rétroéclairées (Mémoires). Ces installations sculpturales spécifiques, intègrent l’art et la Nature à des environnements qui font sens comme les Champs de coton, sur l’île de Gorée, où le corps se déplace et interagit avec des centaines de branches en fer soudé ou en bronze. De même, c’est sur la place de l’Hôtel-de-Ville de Dakar (2014) que Soly Cissé a ressuscité tout un monde médiéval à la lumière des mythes et de la grande histoire des royaumes africains des XI-XV siècles. Roi, reine et princes côtoyaient des animaux, dinosaures, cobras aux cent mille écailles…l’ensemble, surdimensionné, fruit d’un travail, cyclopéen produisait un effet stupéfiant sur le spectateur, déambulant sur la place.  Ce travail sur la sculpture témoigne de la maîtrise de l’artiste pour les matériaux les plus divers : bronze, fer soudé intégrant des éléments comme le fer à béton – ready-made de matériau occidental.

Table des matières Annuaire Carrés Coloré
soly cisse_marion Chauvy

SOLY CISSÉ ACTUALITÉS

HORS LES MURS

etablissementon1601

SOLY CISSÉ
EXPOSITION MONOGRAPHIQUE

Galerie Nationale Dakar
19 MAI – 21 JUIN

 le catalogue 

Maison des Arts Evreux

SOLY CISSÉ
EXPOSITION MONOGRAPHIQUE

Maison des Arts Solange-Baudoux, Evreux
JUILLET / AOÛT 2022

bda8b5fe-17bf-4bc3-81c4-9fedcedbfbe0

SOLY CISSÉ
LA SCULPTURE
À JOUY-LE-POTIER
2 JUIN – 25 JUILLET

Vert Fleurs Floraison Jardinage Entreprise Kindle Couverture (2) (1)

SOLY CISSÉ
NOUVELLE MONOGRAPHIE

En préparation par la galerie
Editions Lord-Byron

ure

 «PRÊTE-MOI TON RÊVE» ABIDJAN
3E ÉTAPE DE L’EXPOSITION ITINÉRANTE

MUSÉE DES CULTURES CONTEMPORAINES
ADAMA TOUNGARA D’ABODO,ABIDJAN .

Organisée par la Fondation pour le Développement de la Culture Contemporaine Africaine (FDCCA) et conçue par les commissaires Yacouba Konaté et Brahim Alaoui, l’exposition «Prête-moi Ton Rêve» rassemble une cinquantaine d’oeuvres de 28 artistes africains renommés dont Jane Alexander, Soly Cissé, Abdoulaye Konaté, Jems Koko Bi, William Kentridge, Chéri Samba, Barthélémy Toguo, Nnenna Okoré, Ouattara Watts.

UNIVERS/UNIVERSE SOLY CISSÉ
Éditions Solyarts, 2014
Commissaire : Salimata DIOP

Textes
Bassam Chaitou, Salimata Diop, Kan-si, Massamba Mbaye,
Mauro Perroni, CCH Pounder, Sylvain Sankale, Dominique Stella, Ken Aich Sy