SOLY CISSÉ DESSINS

La série de dessins exécutés par Soly Cissé pendant les périodes successives de confinement illustre une certaine vision de l’homme, plus que jamais en cohérence avec l’ensemble de son oeuvre. Maître du fusain, l’artiste déploie toute une cohorte de visages, nés de la matière même, subissant pour la plupart des déformations. Certains annoncent un crâne, d’autres, simiesques se métamorphosent en créatures hybrides, mi-homme, mi-animal, juste avant qu’elles ne se transforment en « monstres », à la fois merveilleux et poignants, visant le choc visuel.
The series of drawings executed by Soly Cissé during successive periods of confinement illustrate a certain vision of man, more than ever in  accordance with the whole of his work. Master of charcoal, the artist deploys a whole cohort of faces, born of matter itself, undergoing for the most part, deformations. Some annonce a skull, other, simiesque, are metamorphosing into hybrid creatures, half man, half animal, just before they turns into « monsters » both  marvellous, incredible  and poignant aiming for visual shock.

Soly Cisse_Dessin_femme - Copie
Soly Cisse_dessin_groupe - Copie (2)
Soly Cisse_dessin66 - Copie
Soly Cisse-dessins-sin - Copie
Soly Cisse-dessin-H - Copie
Soly Cisse_dessin_hy - Copie
Soly Cisse_dessin-- - Copie
Soly Cisse_ho - Copie
Soly Cisse_Dessin - Copie
Soly CIsse_deesi_2021 - Copie
Soly Cisse_dessin__ - Copie
Soly_dessin - Copie
SOly_cisse_d- - Copie
Soly Cisse_dessin_cr - Copie
sOLY_Cisse_dessin - Copie
soly_dessins-Gr - Copie - Copie
Soly Cisse_dessin_group - Copie
Soly_dessin_G - Copie

Le dessin joue un rôle important dans la pratique de l’artiste, non comme  une partie préparatoire de son processus créatif mais comme un moyen d’expression indépendant. Dans sa peinture, par contre, la toile doit garder un côté accidentel où demeure de l’inachevé, du non-fini. Soly Cissé a  produit une succession de chefs-d’œuvre sur papier traduisant toujours la tragi-comédie des hommes. L’artiste revient régulièrement à ses représentations des « Mondes perdus » où  des créatures hallucinées se livrent aux rites immuables d’opposition et de domination, reflètant la lutte pour le pouvoir des uns, la vie ou la mort des autres.
Drawing took an important role in Soly Cisse’s ’s practice. The artist produced a succession of masterpieces on paper — no longer just as preparatory part of his creative process but as an independent means of expression. In his paintings, the canvas must keep an accidental and unfinished side. The drawings are dedicated to psychological analysis. The artist regularly returns o these representations of « Mondes perdus » where hallucinated creatures indulge in the inchanging rites of opposition and domination, reflecting the struggle for power of some or the death of the others.