Léopold Survage (1879-1968)

Léopold Survage

(1879-1968)

Influencé dès 1908 à son arrivée à Paris, par le cubisme, il acquiert un style propre plein de fraîcheur,  d’une grande force symbolique et surréaliste à la fois. Différents cadrages se croisent et se superposent dans une mise en scène savante. Il associe quelques traces de ville dans le lointain,  feuilles monumentales, oiseau,  silhouette .. et donne un caractère fantastique a une composition  abstraite et décorative issue  du cubisme,. Nombre de jeunes peintres doivent beaucoup aux découvertes de Survage.

 

Survage découvre Collioure en 1925 et chaque année, jusqu’en 1931, s’installe pour de longs séjours dans la pension de Pauline Quintana. Un nouveau monde s’ouvre à lui : inspiré par les personnages croisés à l’époque, il leur donnera  une dimension à la fois moderne et mythologique. Porteuses catalanes, femmes plantureuses comme les aimait. Maillol jouant à la balle ou baigneuses gigantesques, femmes de pêcheurs aux drapés renouant avec l’antiquité méditerranéenne….. occupent l’espace de ses compositions. ..
Survage inspirera directement les Plongeurs et Acrobates de Fernand Léger lors de sa période américaine pendant la guerre.

Daniel Abadie,  cité p. 117, dans le catalogue de l’exposition : Survage, les années Collioure, 1925-1032    Joséphine Matamoros – Musée d’Art Moderne de Collioure 2012. 

 
Léopold Survage
Colliour, 1931 - Huile sur toile -

SURVAGE LES ANNÉES COLLIOURE 1925-1932

Exposition
16 juin-30 septembre 2012

musée d'art moderne de collioure

Survage Les années Collioure
Commissaires Daniel Abadie et Joséphine Matamoros