Jean Miotte (1926)

Jean Miotte

(1926-2016)

Jean Miotte a su créer un espace innovant, ouvert dans le blanc qui rayonne et efface les limites. Il l’oppose au noir, celui de la griffe de Hartung. Entre les  deux, sa combinaison chromatique refuse tout éclat. Ses compositions ouvrent sur  un univers infini. Figure majeure de l’abstraction lyrique, Jean Miotte inaugura les galeries Karl Flinker et Iris Clert. Lauréat du prix de la Ford Fondation en 1961,il travaille entre Europe et les USA et se lie avec Rothko, Motherwell, Calder….
1953-1954 ‘époque parisienne très colorée, influencé par Rouault, Matisse et Picasso. 
 1959 expression gestuelle contrôlée – touche, petite, serrée, une gestualité proche de celle de Mathieu et Hartung.  Au milieu des années 50, il associe composition spatiale et écriture.
1960 ‘Inaugure les  galeries Karl Flinker et Iris Clert
1961 U.S.A : primé par la Ford-Foundation, il se lie avec Rothko, Motherwell, Calder..Il ouvre à New York, la fondation Jean Miotte en 2002;
1970 Période blanche  – Jean Miotte compose avec différentes techniques :  frottage, brossage, projection, dripping, coulure..

Jean MIOTTE