Galerie Chauvy – Art moderne et contemporain

Biography – Totems >>

Jack Servoz s’inspire de l’espace urbain de l’underground londonien des années 70 qu’il a bien connu, pour saturer de collages l’espace de ses compositions. Flyers de concerts illégaux, projets de pochettes d’album, fanzines  punk-rock …
sont retravaillés, repositionnés et opposés à des masques reliés à des civilisations primitives exécutés de plusieurs couches de medium acrylique. La richesse de cette matière brute avec laquelle il traite également ses Totems donne à ses compositions une configuration changeante de symboles imaginaires.

Logos brut aux messages simples et agressifs, non sans rapport avec les dadaïstes et puissance magique des masques primitifs qui délivrent leur connaissance originelle jusqu’à nos générations actuelles.
Dualité à l’image de l’artiste qui garde de ses années punk un caractère de révolte alors qu’il ne cesse d’écrire dans une veine poétique subtile et existentielle. 

Jack Servoz a approché par ses voyages les cultures du monde. Son oeuvre est étroitement liée à son histoire personnelle.
Ses forces obscures, sa méditation mélancolique sur l’amour et la perte, avec une certaine reconnaissance d’être encore en vie,
sont traduites dans ses toiles, ses totems avec tout le paradoxe et le mélange de ces forces brutales
Dans ses toiles, ses motifs rythmiques, utilisent des éléments étranges et souvent inquiétants liés à la performance et au Street-Art.


Exécuté dans l’isolement et l’endurance d’un travail physique intense, avec un chaos contenu, son art est comme une libération.

Une série de toiles noires ouvre un dialogue symbolique entre lumière et opacité, entre forme et fond de l’espace pictural ;
Prêt à déborder, le travail de  Servoz, se tient à la frontière de la fragilité et de la violence. Il révèle toute son expérience picturale.