ibrahim_ballo_Aakaa_2018 -bandeaue

2018 – Solo show IBRAHIM BALLO à la 3ème édition de l’AKAA (Also Known as Africa) sur le stand de la Galerie Chauvy

2021
En résidence à la Fonation Donwahi, Abidjan, Côte d(Ivoire, 28 octobre – 18 décembre

2020
Institut Français et CitéInterationale desArts, Paris : Le projet 4ème trimestre 2020

2021
Solo exposition, Institut français, Bamako, 15 octobre-15 novembre.

Réinventer le monde… à l’aube des traversées, Centre d’Art Montévidéo Marseille, Commissariat Bill Kouelany, directrice des Ateliers Sahm (Brazzaville), RDC.
13 mai-23 juillet

Matières, Manières & Sociétés, Galerie du Fleuve, Institut français, St-Louis,
19 juin-31 juillet. Group show : Dramane Bamana, Ange Dakouo, Souleymane Guindo et Alassane, Koné.

BRAHIM BALLO, INSTITUT FRANҀAIS RÉSIDENCE, 4ème trimestre 2020

Ibrahim Ballo est diplômé de l’Institut National des Arts de Bamako en 2012 et d’une maîtrise en Arts Visuels au Conservatoire des Arts Plastiques et Multimédia Balla Fasseke Kouyaté de Bamako. Lauréat en 2017 du Prix des Ateliers Sahm en Arts Visuels à la RIAC, Congo Brazzaville. Il est lauréat de l’Institut français et de la Cité des arts, Paris, 4ème trimestre 2020. Artiste resident à la prestigieuse  Fondation Donwahi, Abidjan, décembre 2021

Télécharger le C.V.

2022 Ibrahim Ballo vient de remporter le 1er Prix du ministère de la Culture à l’exposition d’Art Contemporain de Segou Art-Festival sur le Niger, 4 – 7 février 2022

2020, Premier prix à la Polyphonie pour la paix, catégorie art vidéo pour : La folie des enfants, Ibrahim Ballo, Faïva,
Un projet du Centre Soleil avec le soutien du Giz/Donko Ni Maaya (Ambassade d’Allemagne au Mali)

VIDEO

hqdefault

IBRAHIM BALLO

CV

IBRAHIM BALLO né au Mali en 1986
Le procédé d’Ibrahim Ballo fusionne littéralement peinture et textile. L’artiste intégre son matériau de choix : le fil de coton naturel, chargé de symbolisme historique avec l’acrylique et préserve ainsi les pratiques anciennes dans un contexte  de fabrication de textile moderne. Coloriste magistral,  la figure, dans l’espace de la toile est mise en tension entre la planéité d’une peinture pure et immersive et le haut relief des nœuds de coton.
Les personnages masqués d’Ibrahim Ballo semblent, à l’image de ceux d’une tragédie antique, s’interroger sur le tragique de la condition humaine. Loin du désordre du monde contemporain, ils se plongent dans un rituel de méditation, comme animés d’une force mystique qui pourrait les rapprocher d’un chaman communiquant avec des forces obscures. La pratique d’Ibrahim Ballo s’inspire du tissu traditionnel malien : le bogolan et les pagnes de coton. Elle a été déclenchée par ses souvenirs d’enfance. L’artiste a commencé par associer les techniques, les matériaux et les valeurs de son héritage tout en explorant de nouveaux pigments comme l’acrylique et ses combinaisons de couleurs enseignées lors de son éducation artistique. Ibrahim Ballo transfère sur la toile deux savoirs culturels qui se côtoyaient au fil des siècles, sans s’interpénétrer : le textile, matériau à valeur artisanale, connu depuis le début du 2ème millénaire siècle avant notre ère, avec celui de la peinture. Le textile est pris, dans son travail, au sens large : c’est le premier fil, le premier nœud. La fibre de coton nouée à la surface de la toile donne à celle-ci une troisième dimension et interfère avec la modernité de l’acrylique.

LE MOT DU CRITIQUE   Hassan NJOYA
Critique d’art du Cameroun/Curateur chez ICONE, participant à l’atelier critique d’art de la RIAC  2017, Brazzaville – Direction : Dakin Dagara, historien de l’art.

Backstage de la collaboration Ibrahim Ballo/Mossi Traoré
, SS22 Collection, Fashion week Printemps/été 2022
Art Direction : Segalen Brieuc et Justine Loffredo,
artiste : Ibrahim Ballo

OEUVRES

Illusion_2020_116 x 81 cm

Illusion 2019, Acrylique et fils de coton sur toile, 116 x 82 cm

 

141 x 160 cm

Consolation, 2020, Acrylique et fls de coton sur toile
150 x 150 cm
Fil d’hibernation, Exposition de fin-de-résidence, Cité des Arts, 4ème trimestre 2020 – Galerie Chauvy, 21 janvier – 18 février 2021

ibrahim ballo - Copie

Fouler les étoiles,
A
crylique et fils de coton sur toile,  150 x 120 cm
Fil d’hibernation, Exposition de fin-de-résidence, Cité des Arts, 4ème trimestre 2020  Galerie Chauvy, 21 janvier – 18 février 2021

Ibrahim BalloBlue girl

Sans titre, 2021, acrylique et fils de coton sur toile, 85 x 65 cm

Solo Exposition Institut Français, Bamako, Mali, octobre, novembre 2021

ENFANT AU PNEU

PNEU_0829

Enfant pneu, 2018, Acrylique et fils de coton sur toile, 95 x 80 cm
Exposition : Akaa, Art & Design Fair, 2018, Galerie Chauvy

VIDEO

Ibrahim - Copie

Voyage astral, 2019, acrylique et fils de coton sur toile, 90 x 80 cm
Fil d’hibernatio
n, Exposition de fin-de-résidence, Cité des Arts, 4ème trimestre 2020 – Galerie Chauvy, 21 janvier – 18 février 2021

copie - Meditation d'hibernation(81x100

Hibernation, 2020 – Acrylique et fils de coton sur toile, 100 x 81 cm
Fil d’hibernation, Exposition de fin-de-résidence, Cité des Arts, 4ème trimestre 2020 – Galerie Chauvy, 21 janvier – 18 février 2021

IBRAHIM BALLO ACTUALITÉS

Ibrahim Ballo_chauvy

 LES « VOIX » DU TEXTILE
WOLE LAGUNJU / VICTOR OLAOYÉ
IBRAHIM BALLO / SAMUEL NNOROM

Vernissage 7.04.022
7.04.2022 – 14.05.2022

Dans le cadre de l’événement : Traversées Africaines

Ibrahim Ballo-galerie-chauvy

Mossi Spring-Summer 2022,
backstages with Ibrahim Ballo
Photo. Segalen Brieuc.

Mossi TRAORE/Ibrahim BALLO
SHOW PALAIS DE TOKYO OCTOBRE 2021

Avec les Ateliers parisiens
un projet accompagné par la DRAC IDF

IBRAHIM BALLO PRESSE