Galerie Chauvy – Art moderne et contemporain

Oeuvres>>

 MINAUX 1923-1986 – Auteur Hélène Minaux – Editions Publibook 2003
.1947 – 1950 L’expressionnisme
Dans l’immédiat après guerre une génération de jeunes peintres incarne l’esprit d’une époque en
pleine effervescence culturelle et artistique.
Bernard Buffet, Rebeyrolle, André Minaux, traduisent en peinture, avec une puissante originalité, un
quotidien simplifié et magnifié. Les films de Carné, les photos de Doisneau, la poésie de Prévert, le
roman de Cendrars : La banlieue de Paris, inspirent à Minaux des sujets directs et sans concession,
des représentations réalistes à très grande échelle, rejetant les séductions de la couleur, en totale
adéquation avec le courant intellectuel pessimiste ambiant.L’existentialisme marquait les esprits.
La voie est ouverte au groupe de l’Homme Témoin,* auquel Minaux participe dés sa création,
en 1949.Il remporte le Prix de la Critique cette même année..
C’est le point de départ pour une carrière internationale

1950 – 1960 une période agreste
Cette période annonce une  montée vers la couleur
Elle apparaît en tons « optimistes », ce sont des jaunes allant de l’ocre au cadmium, des bleus,
des roux, des verts ..
Ce bucolisme exprimé de façon terrienne,  écrira Jean Bouret, s’exprime en des œuvres monumentales
réunissant simplicité de la composition· réalisme puissant· travail de la lumière

Les oeuvres des années 60 La Noce (560 x 300cm), La Sieste (310 x450cm) par exemple, reposent sur
la densité des couleurs

1960 – 1978 vers la simplification

Quand la  sur-figuration  est à la mode,  Minaux choisit au contraire le chemin de la simplication .
C’est en 1963, à la suite d’un voyage en Bretagne, devant les carcasses de barques échouées, que lui
vient une tentation d’abstraction Il analyse et traduit ce que Lhote appelle « les invariants plastiques »
(ornement, couleur,rythme,…..) :
Je ne peux me passer de lignes, texture, matière, couleur , mouvement de la lumière : c’est ce qui me motive… 

1978 – 1986 la conquête du pastel

C’est clair comme le jour, soyeux comme la nuit, rouge et noir comme le coquelicot, bleu comme le beau corps
du corbeau
Robert Marteau
Minaux fera fabriquer pour son usage personnel de véritables braises de couleurs : rouges et gris perlés et
surtout des bleus intenses. C’est d’Allemagne qu’il fera venir un papier spécial à la rugosité qui accroche les
particules de pigments.

C’est ainsi que Minaux accomplit sa révolution où ‘on voit la lumière invitée dans  la couleur. –  Robert Marteau

RAYONNEMENT INTERNATIONAL QUELQUES ETAPES
1949  Prix de La Critique –
1950  Premier achat du Musée d’Art Moderne de Paris
1952  Minaux expose à la Biennale de Venise avec Raoul Dufy, Léger et Desnoyer –
1953  Achat de la Tate Gallery – Londres –
1953  Première exposition à L’Adams Gallery – Londres – -acquisition de cinq toiles par le Château Burton
AgnesHall, Driffield,  Yorkshire.
1958  Minaux est sélectionné par Claude-Roger Marx pour exposer à l’Exposition Internationale de Bruxelles.
1960  Contrat chez Maurice Garnier dont l’organisation méthodique assure au peintre des expositions à l’étranger.
1962  Contrat chez Findlay Gallery –New York –
1967  Exposition particulière : Far Gallery –New York .
1968  Exposition Internationale du Figuratif, Tokyo et exposition permanente au Musée d’Unterlinden, Colmar.
1970  Exposition à Essen, Allemagne à la Galerie Heimeshoff pour l’exposition internationale organisée par la firme
Mercédes.
1972  Exposition particulière Tokyo, Galerie Nichido, Japon.
1973  Exposition Galerie Yoski , Tokyo pour un Hommage à Brianchon.
2005  Exposition Salle II  Landscape/Matter/Environment  à la Tate Modern de « Fauteuil dans un interieur » à l’occasion de
 The shape of the Year

MUSEES
Musée d’Art  Moderne,  Paris

Musée Albert André, Bagnols-sur-Cèze
Musée des Beaux-Arts de Besançon
Université de Clermont-Ferrand
Musée d’Unterlinden, Colmar
Musée Baron Martin, Chapelle des Carmélites , Gray
Musée des Beaux-Arts , Pau
Musée Sainte-Croix, Poitiers
Musée Mandet, Riom
Musée Denys Puech, Rodez
Burton Agnes Hall, Drffield, Yorkshire (England)
Tate Modern, Londres  (England)

En savoir plus sur André Minaux