ADEYEMI EMMANUEL ADEBAYO (1997 Lagos)

L’œuvre de Emmanuel Adebayo interroge l’homme et son écosystème à l’heure de la mutation écologique qui menace notre environnement.  L’artiste intègre deux thématiques qui articulent dans une même composition le présent et le futur. D’une part l’emploi et la restructuration de matériaux nocifs pour l’environnement, en particulier, les déchets plastiques, d’autre part, l’illustration de la force et des capacités résilientes du monde végétal à affronter ce changement en cours. Un postulat énoncé par les scientifiques que l’artiste résume par ces mots : « Restaurer et Renouveler ».

Dans l’œuvre intitulée, Retaining the green vapor…(Se nourrir de soleil…titre français), un enfant se détache sur une vaste plage de ciel bleu et une luxuriante prairie. Une pluie de particules fines, matérialisée par des fragments de plastiques collés sur la toile, monte dans l’atmosphère. Au-dessus des fleurs dont elle imbibe les parfums, l’enfant à l’arrosoir déverse une vapeur verte, (gouttelettes d’oxygène), irisant d’air pur les vastes prairies de l’arrière-plan. L’homme a pris le contrôle sur les cycles naturels de la Terre pour profiter au mieux de ses ressources sans en subir les contraintes. Le temps de l’anthropocène, s’oppose désormais à la force du monde végétal qui avait, jusqu’à la révolution industrielle, façonné seul, la planète. Subordonnée désormais à l’homme, la Nature doit développer de nouvelles stratégies pour exister et recréer un réseau d’intersections entre les espèces. L’enfant qui  se réveille hume la fraîcheur du jour nouveau et reçoit l’énergie que donne le soleil.
Comment l’homme en est-il arrivé à ne plus pouvoir recevoir ce merveilleux don de la terre ?

Pour aller plus loin
Comment les plantes collaborent ? Cycle l’intelligence des plantes. Centre Pompidou, février 2020

« Il avait jugé que ce pays mourait par manque d’arbre…»  L’homme qui plantait des arbres, Jean Giono, Gallimard, 1996

Adeyemi Emmanuel Adebayo - Copie

Inhabiting the green vapor, 2021,
acrylique et sacs plastiques, mousse industrielle, sur toile,
127 x 90 cm

Emmanuel Adebayo’s work questions man and his ecosystem at a time of ecological changes that threaten our environment. Artist integrates two themes that articulate the present and the future in the same composition. On the one hand, the use and restructuring of environmentally harmful materials, in particular plastic waste, that he combines with the strength and resilient capacities of the plant world to cope with this ongoing change. A postulate stated by scientists which the artist summarizes with these words « Restore and Renew ».

In the work entitled, « Retining the green vapor »(Feeding on the sun, French title)…, a child stands out on a vast blue sky beach and a lush meadow. A rain of fine particles, materialized on the canvas by fragments of plastic glued rises in the atmosphere. Above the flowers whose perfumes she permeates, the child in the watering can, pours out her green vapor, (droplets of oxygen), iridescent with clean air the vast meadows of the background. Man has taken control over the natural cycles of the Earth natural cycles to make the most of its resources without suffering the constraints. The time of the Anthropocene is now, opposed to the strength of the plant world which had, until the industrial revolution, alone shaped the planet. Now subordinate to man, Nature must develop new strategies to exist and recreate a network of intersections between species. The child, whose face is not spared by plastic residue, wakes up, hums the freshness of the new day and receives the energy that the sun gives
How did man come to no longer be able to receive this wonderful gift of the earth?